04 février 2007

L'affaire du scooter

Trois jeunes soupçonnés d'avoir volé à Neuilly-sur-Seine le scooter d'un fils de Nicolas Sarkozy ont été arrêtés en Seine-Saint-Denis, grâce à des recherches d'empreintes et d'ADN, et mis en examen à Bobigny, a-t-on appris de sources proches de l'enquête.  Un policier, interrogé sur la célérité de l'enquête et les moyens mis en oeuvre, a souligné qu'elle avait été "bien menée" avec les moyens "classiquement utilisés".

Interrogé par l'AFP, un porte-parole du ministère de l'Intérieur s'est refusé à tout commentaire sur cette affaire. Le scooter, déclaré volé le 7 janvier, a été retrouvé dans la nuit du 17 au 18 janvier à Bobigny. Un relevé d'empreintes et deux prélèvements d'ADN ont permis l'interpellation mardi et mercredi de trois personnes, deux mineurs de 17 ans et un majeur de 18 ans, à Bobigny et Montreuil. Les trois jeunes gens, dont deux étaient connus de la police, ont reconnu le vol, selon une source proche de l'enquête. L'un des mineurs a été condamné une fois, le casier judiciaire de l'autre est vierge. Ils ont été déférés au tribunal, mis en examen pour "vol en réunion" et laissés libres. Le majeur sera convoqué ultérieurement devant le tribunal. Le scooter, un Piaggio 50 cm3, était garé sans anti-vol devant le domicile de la première épouse du ministre de l'Intérieur. Son conducteur était assuré mais pas contre le vol, selon une autre source.

Source: Yahoo

Posté par Patafix 01 à 15:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur L'affaire du scooter

Nouveau commentaire