29 janvier 2007

YouTube

En marge de Davos, où il était invité pour la première fois, Chad Hurley, l'un des deux fondateurs de YouTube, a expliqué à un journaliste de la BBC les évolutions qu'allait connaître le site de partage de vidéos dans les mois à venir. Parmi celles-ci, l'insertion de courtes publicités avant certains contenus, dont les revenus seront partagés avec leurs créateurs. L'idée est de "récompenser la créativité" : certains créateurs, qui détiendraient les droits pour le contenu mis en ligne, accepteraient que YouTube incruste une courte publicité (qui ne dépasserait pas les trois secondes) avant leurs vidéos. Ils toucheraient en échange une partie des revenus générés par cette publicité.

Ce programme irait de pair avec l'installation progressive d'une technologie permettant de repérer automatiquement des contenus protégés. Toutes ces évolutions arriveront progressivement, a précisé Chad Hurley. D'autres sites, comme Rever, permettent déjà ce partage de revenus. Pour Chad Hurley, c'est parce qu'il n'est pas entré dans une telle logique commerciale que YouTube a connu un tel succès. Seulement, depuis le rachat de Google, la logique est désormais différente. Partager les revenus présente plusieurs avantages : cela permettra d'abord de mieux faire passer la pilule de la publicité auprès des utilisateurs. Cela pourrait ensuite pousser les "créateurs" à s'investir plus encore dans leurs vidéos. Enfin, cela pourrait pérenniser la fidélité des internautes, qui auront moins intérêt à migrer vers d'autres solutions. Une question demeure cependant : jusqu'ici, YouTube n'exigeait pas l'exclusivité de diffusion des vidéos. Avec un tel modèle, il pourrait demander à ses "créateurs" de rester chez lui. En France, DailyMotion, plus sérieux challenger de YouTube, a confirmé à lci.fr la mise en place d'un programme similaire, s'appuyant sur les internautes les plus créatifs, avec qui ils partageraient également les revenus publicitaires.

Posté par Patafix 01 à 18:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur YouTube

Nouveau commentaire